AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Siate i benvenuti a Genova.
Le week-end s'annonce pluvieux, mais le soleil revient en force dès mardi, sans oublier que les températures sont comprises entre 12° et 20°
Le recensement vient d'être fait, pleins d'avatars libres ! Rejoignez nous et soyez actif !!

Partagez | 
 

 Une matinée bien tranquille || Michelangelo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Hey mais c'est Invité !

MessageSujet: Une matinée bien tranquille || Michelangelo   Dim 4 Juil - 17:15

    Une matinée bien calme s'annonçait pour la jolie demoiselle. Le jour commençait à se lever, et elle n'avait pas cours aujourd'hui, c'est pourquoi elle traina dans le lit quelques temps de plus que d'habitudes, alors que les rayons du soleil, brillant dans le ciel, venait lui tapait dans les yeux... Elle ouvrait les yeux petit à petit, pouvant appercevoir le beau temps qui était au rendez-vous, d'ailleurs cela avait tendance à la mettre de bonne humeur, la grisaille, la pluie et toute cette mer**, elle détestait ça comme beaucoup de gens d'ailleurs, il suffit juste d'être logique. Après quelques minutes d'émergement, Luna fit enfin surface et elle décida de se lever, vêtue d'une petite nuisette rouge en soie, elle enfila ses chausson et descendit au rez-de-chaussée. Là, elle se prépara un thé aux fruits rouges, l'un de ses préférés et elle alla s'installer devant la télé. Elle zappa pendant quelques minutes, et pensa qu'un dimanche matin, il n'y avait pas grand chose de bien, c'était chose sûre, alors elle attrapa un magazine people, bien qu'elle n'y croyait guère, cela lui passerait le temps et elle n'avait plus de livre ineressant à lire, ce qui était bien dommage d'ailleurs, car elle aimait beaucoup lire. Ayant envie de distraction, elle alla faire un petit tour sur facebook, voir la vie des gensétait quelque chose de sper divertissant, un tas de personne racontait leurs vie sur ce site, et elle en était souvent amusée. A vrai dire, elle ne savait même pas pourquoi elle même était dessus, encore sa vie serait passionnante, mais ce n'était pas le cas, alors elle préférait voir les commentaires de ses amis, d'ailleurs, elle n'ajoutait personne qu'elle ne conaissait pas. Son thé désormais terminé, elle alla déposer sa tasse dans l'évier, ainsi elle se décida à aller prendre sa douche. elle monta les marches en sautillant, toujours prête pour amuser la gallerie, sauf que là elle était toute seule, mais cela lui arrivait souvent de se faire rire, enfin bref, non elle n'est pas folle juste pétillante de joie de vivre. Vaut mieux ça que de pleurer ou de faire la tête tout le temps me direz-vous. Au bout de trente minute, elle ressortit de la salle de bain, les cheveux encore mouillés et légèrement ondulé, enroulé dans une serviette et nu pied, elle se rendit vers son armoire lorsqu'elle ententit sonner. Tanpis elle irait ouvrir comme ça, et c'est ce qu'elle fit, en descendant lentement les marche, elle se dirigeait vers la porte d'entrée.
Revenir en haut Aller en bas
avatarData di iscrizione : 29/06/2010

La tua età : 27
Messaggi : 128

Foglio di Personaggio
Ti amo:
Età del personaggio:
Mode RP: OUI

Hey mais c'est Michelangelo L. Armani !

MessageSujet: Re: Une matinée bien tranquille || Michelangelo   Mar 6 Juil - 17:37

    Ce matin, Michelangelo s'était réveillé en ayant terriblement envie d'aller voir sa meilleure amie, Luna. Il existe peu de gens avec qui le beau blond est très lié, mais elle en fait partie, elle le connaît certainement par coeur. Il faut dire qu'avec elle il est différent, il lui montre sa vraie personnalité, c'est-à-dire qu'il ne se cache pas derrière ses airs de macho sans remords. Il est attentionné, protecteur, et n'hésite pas à lui offrir de vrais sourires. Leur relation n'est pas tout à fait définie quand on y réfléchie bien. Ils se disent meilleurs amis quand on leur pose la question, mais ils partagent bien plus que ça puisqu'ils se retrouvent fréquemment dans le même lit. Michelangelo se rappelle parfaitement de leur première nuit ensemble: les deux amis avaient fêté dignement l'anniversaire de Luna, et alors que tout le monde était parti de la fête, la jeune femme lui avait proposé de dormir avec elle. Et, une chose en entraînant une autre, ils s'étaient retrouvés sans aucun vêtement, partageant des ébats passionnés. Le bel appolon avait eut peur l'espace d'une seconde que le lendemain une certaine gêne s'installe entre eux, mais il n'y avait rien eu de cela. Ils avaient juste prétexté que c'était dû à l'alcool. Et quand ils avaient remis ça, ils avaient finis par voir les choses en face: ils aimaient faire l'amour ensemble, ils ne pouvaient plus nier que leur relation avait évolué à un stade supérieur. Pour autant, ils n'ont jamais tenté de comprendre pourquoi, ayant peut être peur de ce que cela impliquerait. Michel' n'était pas prêt à se mettre en couple, du moins il n'avait pas du tout envisagé cette possibilité, préférant papilloner.
    Après avoir pris sa douche, il avait enfilé un polo et un jean et s'était tranquillement dirigé jusque chez son amie. Il ne savait pas pourquoi il avait eut envie de la voir, mais il faut dire que ces deux là passent beaucoup de temps ensemble, et quand ils ne se voient pas pendant quelques jours l'un ou l'autre finit toujours par craquer! Le jeune homme sonna, puis attendit patiemment à la porte que Luna lui ouvre. Et quand cette dernière pointa le bout de son nez, autant dire que Michelangelo la regarda avec de gros yeux. Il croisa alors les bras et lui dit sur un ton de reproche:

    "Ah bah c'est du propre! Tu oses acceuillir les gens comme ça?"

    Bien sûr c'était de la pure plaisanterie, et après avoir gardé son sérieux pendant quelques secondes, il se mit à rire et l'embrassa sur la joue, avant de refermer la porte derrière lui. Il était un peu comme chez lui ici, il était venu tellement de fois qu'il était extrèmement à l'aise! Aussi charmeur et dragueur qu'il pouvait l'être, Michelangelo ne se priva pas pour lançer un sourire ravageur à la jeune femme, la détaillant des pieds à la tête. Il faut dire qu'elle a vraiment un corps de rêve, et qu'il n'était pas vraiment étonnant qu'un homme ne tombe pas sous son charme. Tout en rivant ses yeux dans les siens, il murmura à son oreille:

    "Tu aurais dû m'attendre avant de prendre ta douche.."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hey mais c'est Invité !

MessageSujet: Re: Une matinée bien tranquille || Michelangelo   Mar 6 Juil - 21:01

    Quelle andouille ! Elle venait de réaliser qu'en descendant ainsi, elle mouillerait pratiquement toute la maison, n'ayant aucune serviette sur ses cheveux, l'eau qui en sortait tombait sur le sol par petite gouttes... Tanpis, de toute manière désormais il était trop tard pour rattraper cette erreur et la personne derrière la porte attendait sans doute qu'elle ouvre. Enfin, ce n'est pas comme s'il pleuvait des cornes mais tout de même... Enroulée dans une serviette de bain de couleur rose, la jolie brune descendit donc les marches une à une jusqu'à arriver à la porte, ne se doutant pas de la personne qui se trouvait derrière, mais elle fut contente de constater que c'était Michelangelo. En effet, les deux "amis" entretenaient une relation plutôt ambigüe. Certes ils se connaissaient par coeur, c'est d'ailleurs grâce à ce bel âtre que Luna a su prendre ses distances avec sa mère et se redonner confiance en elle, et c'est aussi en partie grâce à lui qu'elle a trouvé cette force pour poursuivre ses études afin de réaliser son rêve... Ainsi c'est un peu pour tout cela qu'elle est ici, et le fait est que depuis son arrivée ici, Michel' a toujours été très proches d'elle, il se trouve très protecteur, et sincère avec elle, chose qu'il ne fait pas avec toutes les femmes. Elle ouvrit alors la porte et elle le vit croiser les bras et la regarder avec des gros yeux, d'un air étonné mais plutôt agréablement étonné si vous voyez ce que je veux dire. Alors elle lui répondit le sourire aux lèvre et en rétorquant d'un ton amusé...

    _ Et bien disons que je ne savais pas que c'était toi sinon j'aurais enfilé un parka, mais en réalité je pensais plutôt à mon prince charmant !


    Dit-elle pour lui clouer le bec, gentillement biensûr, c'était surtout pour le taquiner d'ailleurs, elle adorait ça. Leur complicité était forte, mais le fait qu'ils couchent ensembles régulièrement n'atténuait pas cette dernière, ce qui était étrange. De plus, plus le temps passe, plus la jolie demoiselle éprouve une certaine jalaousie lorsqu'elle voit le bel homme se pavanner aux côtés de belles jeunes femmes. Eprouverait-elle quelque chose ? Du moins, elle se posait beaucoup de question à ce sujet. Elle se laissa ensuite embrasser sur la joue, en guise de boujour, pui elle le vit faire comme chez lui, mais cela ne l'étonnait guère, après tout, ils se connaissaient depuis tellement longtemps maintenant, qu'il serait bizzare qu'il ne le fasse pas. Elle le vit également l'observer de la tête aux pieds, ce qui la fit bien rire, après tout que venait-il cherchait ? Des conseils, juste une envie de la voir ou encore passé un agréable moment avec elle sous la couette ? Car il pouvait attendre toutes ces choses d'elle... Elle le regarda ensuite en souriant... et le regarda d'un air provocateur.

    _ Trop tard bel apollon, il fallait arriver une demie heure plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
avatarData di iscrizione : 29/06/2010

La tua età : 27
Messaggi : 128

Foglio di Personaggio
Ti amo:
Età del personaggio:
Mode RP: OUI

Hey mais c'est Michelangelo L. Armani !

MessageSujet: Re: Une matinée bien tranquille || Michelangelo   Jeu 8 Juil - 22:33

    Michelangelo est un homme à femmes, il n'a donc généralement des rapports avec ces dernières que d'ordre sexuel. Luna est l'une des seules pour qui ses sentiments dépassent largement cette frontière. Pour autant, une certaine attirance entre eux pouvait largement être décryptée. Ils s'amusaient souvent à se taquiner et à se provoquer dès qu'ils se voyaient, c'était une sorte de jeux auquel les deux accolytes avaient pris l'habitude. Finalement, certains les traitaient même de vieux couple. Luna n'avait pas raté Michelangelo sur ce coup, et il prit un air offensé avant de se mettre à rire. Avec d'autres, il l'aurait vraiment mal pris ou bien aurait tenté d'être aussi "méchant", mais avec elle il était conscient que ce n'était que de la plaisanterie. Il préférait donc riposter par un petit numéro de charme dont il avait le secret. Le jeune homme sait qu'il plaît, et depuis son adolescence il a apprit à se servir de cette qualité qui pouvait être à la fois un atout et un désavantage. En effet, les jeunes femmes ont beau être attirées par des physiques de rêves, elles se mefient quand même de la personnalité de ceux qui ont ces atouts de séduction. Les clichés veulent souvent qu'un homme "trop" beau soit un gars qui va sauter de lits en lits sans se soucier des dégâts qu'il laissera sur son passage. Dans le cas de Michelangelo malheureusement cette théorie était tout à fait véridique. L'attachement amoureux lui fait peur, et il se persuade que ce n'est pas quelque chose conçu pour lui. Défiant Luna du regard, Michel' la plaqua contre le mur et rapprocha ses lèvres des siennes sans pour autant les toucher.

    " Je suis certain que ce prince charmant ne te comblerait pas autant que moi.. C"est quoi son nom?? "

    Michelangelo s'amusait souvent à jouer les amants jaloux, même quand il n'y avait pas matière à le faire. Peut être l'était-il vraiment au fond! La question s'était posée dernièrement dans son esprit. Quand Raffaele lui avait avoué aimer Luna en secret, certes il avait tout de suite pensé à sa soeur qui aurait le coeur brisé, mais ensuite il n'avait pu s'empêcher de se demander ce qui se passerait si son meilleur ami prenait son courage à deux mains et demandait à Luna de sortir avec lui. Cette dernière lui dirait-elle oui? Et si tel est le cas, déciderait-elle d'arrêter toute coucherie avec lui? Oui, une certaine jalousie avait alimenté Michelangelo, et il espèrait vraiment que Raffaele ne ferait rien, ou bien que Luna le renverrait ballader. Au ton provocateur de la jeune femme, Michel' haussa un sourcil et sans crier garre attrapa Luna, la portant ainsi dans ses bras. Ce geste avait comme conséquence de le mouiller un peu mais ça n'était pas important. Sourire taquin dessiné sur ses lèvres, il murmura:

    - C'est ce qu'on va voir.."

    Il ne la laissa pas riposter et monta les marches avec elle dans ses bras. Une fois arrivé à l'étage, il rentra dans la salle de bain et daigna enfin la poser à terre, sauf qu'il lui retira sa serviette habilement. Il fit alors mine d'être désolé

    "Oups.. Je n'ai pas fais exprès.."

    Son rire cristallin se fit entendre dans la pièce puis il enleva son propre haut, collant par la suite son torse musclé contre le corps de la jeune femme. Il commença à l'embrasser au creux de son cou.

    T'es sûre de ne pas vouloir reorendre une douche? Il fait incroyablement chaud dehors!"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hey mais c'est Invité !

MessageSujet: Re: Une matinée bien tranquille || Michelangelo   Jeu 8 Juil - 22:57

    En amour Luna n'avait jamais eu de chances, c'est sans doute pour cette raison qu'elle préférait jouer à ce jeu d'amitiée améliorée avec le beau Michel', sans réfléchir aux conséquences que cela pourrait infliger. En effet, depuis pas mal de temps elle se sent de plus en plus proches du jeune homme et elle s'était surprise à plusieurs reprise jalouse des différentes conquêtes de ce dernier, et cela alarmait la belle Viviana, sa meilleure amie mais aussi la soeur du beau brun... Entre amitiée et amour, la frontière est très mince, c'est pourquoi plus le temps passait, plus elle était vigilante à cette frontière ne voulant pas la franchir de peur de souffrir une nouvelle fois. Quand à Raffaele, elle ne pensait pas qu'il puisse avoir des sentiments pour elle, certes elle l'apprécit mais en tant qu'ami, il est tout de même le petit ami de sa meilleure amie, elle serait bien surprise le jour où elle apprendra les sentiments de ce dernier à son égard, mais nulle ne sait comment la belle réagira. Après avoir ouvert la porte, un certain jeu s'installa entre les deux "amis"... Et la jolie Luna se prit au jeu, après tout c'était sans cesse qu'elle jouait avec Michelangelo... Et c'était bien étrange, car elle n'aimait pas trop jouer avec les hommes d'habitude, mais là c'était différent, elle le connaissait et l'attirance qu'elle avait pour lui l'empêchait de le repousser. Après sa première réponse, il l'a plaqua contre le mur et elle souria... Puis elle lui rétorqua...

    _ Humm j'aime quand tu deviens brute avec moi... biensûr, elle se moquait de lui, elle voulait simplement le taquiner pour voir s'il tiendrait le jeu ou bien s'il s'évincerait mais je pense qu'elle connaissait déjà sa réaction. Et bien tu sais, il y a meilleur coup que toi, alors ne soit pas si sûr de toi, dommage que je ne le connaisse pas encore, mais il viendra bien assez tôt, et promis je te le présenterais aussitôt, après tout, tu es censé être mon meilleur ami non ?

    Elle souria étant fière de ses réponses, elle aimait ces petits jeux avec lui et ne pourrait s'en priver que lorsqu'elle trouverait chaussure à son pied, ce qui n'est pas là d'arriver pour elle.Surprise, elle se laissa porter, mais se doutait bien de ce qu'il allait se passer à la suite de cela... Elle avait voulu jouer, mais ne se laisserait pas battre si facilement, elle résisterait avant de céder à la tentation. Elle souria l'entendant lui dire c'est ce que l'on va voir... Elle le tenait autour du coup, comme s'ils s'en allaient dans leur chambre de lune de miel mais c'est dans la salle de bain qu'il accepta de la laisser reposer pieds sur le sol, mais il s'empressa d'enlever délicatement sa serviette qui tomba elle aussi sur le sol... Elle le regarda avec un air qui voulait dire "qu'est ce que tu as osé faire là ?" Et elle souria ensuite coquinement...

    _ Ouai c'est ça ouai, tu crois que je ne te connais pas encore joli coeur ?


    Elle adorait l'appeller comme ça, cela lui allait si bien après tout. Elle était désormais nue, et elle le vit enlever son haut ainsi elle pu apercevoir sa belle musculature, elle était si bien dessinée, puis il vint se coller à elle pour ensuite l'embrasser dans le cou, certe elle était entrain de fondre, mais elle voulait résister, alors en s'enlevant de son étreinte et lui tournant le dos elle attrapa son peignoir tout en disant...

    _ Humm peut-être une autre fois, et puis je ne suis pas sûre qu'une deuxième douche soit bon pour ma peau...

    Elle souria amusée et mit lentement son peignoir puis se tourna vers lui pour le regarder en nouant sa ceinture...
Revenir en haut Aller en bas
avatarData di iscrizione : 29/06/2010

La tua età : 27
Messaggi : 128

Foglio di Personaggio
Ti amo:
Età del personaggio:
Mode RP: OUI

Hey mais c'est Michelangelo L. Armani !

MessageSujet: Re: Une matinée bien tranquille || Michelangelo   Dim 11 Juil - 22:50

    Michelangelo n'a jamais été amoureux, du moins la dernière fois que c'était le cas il était à peine en primaire donc ce n'est pas comme si ça pouvait réellement compter. Du coup, si il commençait à se mettre en couple il ne saurait même pas comment s'y prendre. Ca peut paraître pathétique et idiot mais le beau blond a toujours souhaité garder une certaine distance avec les gens, particulièrement les femmes. Cela est dû bien sûr à l'accident de voiture de sa mère. Quand on perd la personne la plus chère au monde qu'on ai, qu'en plus de ça elle meurt devant vos yeux, il y'a de quoi voir les rapports humains d'une manière totalement différente. A quoi cela sert-il d'être bien avec quelqu'un si le lendemain elle ne fait plus partie de votre vie? Michelangelo voit certainement les choses d'une manière trop extrème, et peut être rate-t-il de belles choses en agissant ainsi. Heureusement, il y'a une poignée de gens qui ont réussi à transperçer sa carapace et la belle Luna en fait partie. Du coup, on ne peut absolument pas interprêter leurs coucheries comme étant purement physique. Car derrière cet attrait sexuel, il y'a de réels sentiments, amicaux pour l'instant bien sûr, mais très fort dans tous les cas. Un jeu s'était installé entre eux, il s'agissait de savoir jusqu'à quand Luna allait lui résister. Michel' l'avait plaqué contre le mur, délicatement quand même rassurez-vous, et à présent il était collé à elle, lui jouant son numéro de charme. Les paroles qu'elle débita le rendirent un tantinet jaloux, et il arqua un sourcil. Meilleur coup que lui? Il n'y a pas! Enfin si, peut être, mais Michelangelo préférait sa théorie: celle le désignant comme le meilleur amant du monde. Et puis il n'avait aucune envie de voir Luna batiffoler avec un autre.

    "Je suis sûr que tu ne penses pas une seconde ce que tu me dis. Cite moi une seule personne avec qui tu t'es plus éclaté au lit que moi.. "Le beau blond n'était pas sûr de vouloir entendre la réponse mais bon! Il l'embrassa sensuellement dans le cou avant de chuchotter:"Oui je suis ton meilleur ami, mais je n'aime pas l'idée du prince charmant pour autant.."

    Michelangelo souria, et ne répondit pas à la question de Luna, qui après tout était certainement réthorique! Oui, elle le connaissait, et certainement mieux que la plupart de ses proches. Puis, la belle fit exprès de le faire patienter et d'enfiler un peignoir. Il n'était pas tellement surprit, il savait pertinamment en l'emmenant dans la salle de bain qu'elle le ferait poireauter un peu plus. Et au final, c'est ça qui alimentait leur passion! Le fait que rien n'était acquis, qu'ils s'amusaient et se taquinaient pérpetuellement.. Le bel appolon se mordit la lèvre inférieure, posa ses mains sur ses hanches et haussa les épaules.

    Bon, peut être que ce n'est pas le mieux pour ta peau.. Néanmoins.. Tu ne diras pas ça tout à l'heure après nos ébats torrides..

    Michelangelo lui fit un clin d'oeil, et attrapa ses mains délicatement. Sans la lâcher du regard, il l'entraîna jusque dans sa chambre. Il connaissait la maison par coeur, et il n'ava+it absolument pas besoin de regarder où il allait. Charmeur à souhait, le jeune homme referma la porte derrière eux, et se colla sensuellement à son amie. Il posa ses mains sur ses cuisses et les fit remonter jusqu'à la base de son ventre. Là, il retira la ceinture de la jeune femme, puis ses mains vagabondèrent jusqu'à ses épaules, afin d'ôter complètement son peignoir. Luna se retrouvait à nouveau nue devant lui, et cette fois-ci il s'arrangerait pour qu'elle n'y remédie pas. Il la dirigea vers le lit, qui soit dit en passant était des plus confortables, et la fit s'allonger dessus. Il se plaça juste au-dessus d'elle, et posa ses lèvres contre son cou pour les laisser ensuite prendre possession de ses propres lèvres à elle. Ce baiser avait un goût des plus appréciables, les lèvres de Luna était sucrées, du moins c'était l'impression qu'en avait Michelangelo. Ses doigts plongèrent dans ses cheveux, et quand il détacha enfin ses lèvres des siennes, il laissa ses yeux parcourirent chacun des traits du visage de son amie.

    "Alors, tu veux toujours résister ou bien tu as changé d'avis? "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hey mais c'est Invité !

MessageSujet: Re: Une matinée bien tranquille || Michelangelo   Dim 11 Juil - 23:15

    Comme on peut le dire, le passé était désormais terminé... Bien qu'il ne peut jamais en être évincé. Surtout pour la jolie brune, elle en avait vécu déjà pas mal de choses, et le beau Michel' connaissait tout de sa vie, du moins la plupart... Elle avait fait impasse sur le viol d'un de ses ex petit ami... Elle ne jugeait pas nécéssaire qu'il le sache, et puis elle le connaissait très bien, et se doutait d'or et déjà de sa réaction. Il voudrait retrouver celui qui lui avait fait ça pour lui soumettre une correction, alors évitons cela et passons au présent car désormais elle commençait à oublier, et depuis qu'elle a rencontré Michelangelo, toutes ces épreuves du passé lui paraissait lointaine, c'est comme s'il avait un pouvoir, celui d'effacer toutes les peines et toutes les épreuves de la vie. C'est d'ailleurs d'autant plus pour cette raison qu'elle se sentait de plus en plus proches de lui, il avait tellement fait pour elle, elle ne pourrait jamais vraiment le remercier, quoi que peut-être qu'en lui offrant son corps c'était une façon mais elle aimerait d'autant plus lui offrir son âme, et le plus beaux des cadeaux serait qu'il fasse la même chose de son côté, car sa jalousie envers ses diverses conquêtes ne faisant que grandir au fil des jours, était-elle amoureuse du beau blond ? Cela restait à prouver. A sa question elle souria coquinement et lui répondit...

    _ Et bien si tu y tiens vraiment... je peux te donner le nom de Lucas, mon premier amour.... Certes ce dernier était plutôt doué, mais avec Michel' c'était tout autre chose, comme ci elle pouvait connaitre à nouveau le plaisir d'être aimée, de sentir qu'elle plaisait de nouveau, et biensûr Michel' était très bon, c'était même un dieu, mais elle préférait le taquiner et lui donner le nom de Lucas, cela lui rabattrait peut-être le clapet quelques minutes... Puis en entendant sa remarque, qui venait de lui chuchottait dans l'oreille, elle déduisa qu'il était lui aussi jaloux des hommes potentiellement apte à la séduire et à conquérir son coeur... Serais-tu jaloux ? Rétorqua-t-elle avec un petit sourire niais, elle aimerait que cette réponse soit positive, bien qu'il nierait sans doute.

    Le temps était venue de passer à la salle de bain, alors que le beau jeune homme voulait prendre une douche avec sa demoiselle, elle refusa ses avances en se réhabillant... Lui faisant comprendre qu'il n'était pas irrésistible...

    _ Qui te dis qu'il y aura des ébats torrides ? Moi je n'en ai pas l'intention... Dit elle des plus sérieuses essayant de le faire douter...

    Puis il vint alors à elle et l'emmena jusqu'à sa chambre où il la déshabilla une nouvelle fois, c'était vraiment dur de lui résister, mais elle ne voulait pas céder aujourd'hui, car elle se posait un tas de question et c'était super dur à gérer lorsqu'il était là et qu'elle était collée à lui, contre son corps si parfait... Elle mourrait d'envie de lui sauter dessus, mais bien entendu il serait trop content, seulement il savait très bien s'y prendre... Elle se retrouvait donc de nouveau nue face à lui et lorsqu'elle entendit sa question elle souria amusée et lui répondit sensuellement...

    _ Résister serait des plus raisonnables, mais je dois avouer que d'avoir un aussi bel homme collé à moi comme ça me donne bien envie de changer d'avis... Elle pensa ensuite alors qu'elle était entrain de prolonger ses baisers. *Surtout quand on a des sentiments pour ce dernier....*
Revenir en haut Aller en bas
avatarData di iscrizione : 29/06/2010

La tua età : 27
Messaggi : 128

Foglio di Personaggio
Ti amo:
Età del personaggio:
Mode RP: OUI

Hey mais c'est Michelangelo L. Armani !

MessageSujet: Re: Une matinée bien tranquille || Michelangelo   Mar 13 Juil - 12:49

    Jaloux? Oui, Michelangelo l'est indéniablement. Pas avec tout le monde, c'est-à-dire qu'il ne voit absolument aucun inconvénient à ce que ses exs puissent avoir une vie sentimentale après lui, mais quand il s'agit de gens à qui il tient, là il peut se montrer très possessif. Avec sa soeur par exemple il a du mal à accepter ses premiers petits amis, puisque jusqu'à présent il avait toujours pu la voir et passer du temps avec elle comme il le voulait. Puis, c'est aujourd'hui avec Luna qu'il redécouvre ce sentiment pour le moins étrange. Pourquoi être jaloux si on se considère seulement comme un ami de la personne? C'était très ambigüe et Michel' ne savait pas du tout comment l'intérprêter. Etait-il inconsciemment amoureux d'elle? Ou bien étais-ce seulement la preuve d'un certain égoïsme? Après tout, cela pourrait bien être aussi le fait qu'il veuille garder cette relation exclusivement, ne supportant pas l'idée de ne plus pouvoir prendre un certain plaisir avec elle. Michelangelo s'attendait à ce que Luna finisse par céder et ne lui sorte aucun nom, mais elle n'en fit rien! Et cette fois-ci, le jeune homme avait l'impression de reçevoir un méchant coup dans la poitrine. Lucas? C'était un vrai coup bas qu'elle lui faisait là, parce qu'elle citait l'une des rares personnes qu'il ne pouvait même pas insulter en retour! Lucas est un de ses meilleur ami depuis quelques temps maintenant, et il est clair qu'il ne peut pas s'énerver contre lui juste pour ça. Néanmoins ça faisait assez mal d'être comparé à un de ses potes et de ne pouvoir apparament pas rivaliser. Michelangelo fit donc une grimace qu'il n'éxagérait même pas, et afficha une petite mine. Il ne savait même pas si elle pensait réellement ce qu'elle lui disait. Il préféra donc ne pas répondre à cette "attaque" afin de préserver son égo qui venait déjà d'en prendre un sacré coup. Suite à ce que le beau blond avait dit, la jeune femme semblait avoir deviné son caractère jaloux. Michel' ne tenait pas vraiment à ce qu'elle comprenne à quel point il pouvait l'être. Il hocha donc la tête négativement.

    Moi? Jaloux? Pas le moins du monde..

    Cela sonnait faux bien évidemment. Et comprenant que ce qu'il venait de dire le trahissait encore plus que si il n'avait rien dit du tout, il leva les yeux au ciel et haussa les épaules.

    Ok, c'est fort possible. Ca peut paraître idiot mais je ne sais pas, si demain tu trouvais quelqu'un je pense que ça ne me plairait pas.

    Michelangelo n'est pas le genre de mec qui avoue ses sentiments comme ça, même avec ses amis il a du mal à leur faire comprendre qu'il tient vraiment à eux. Il n'était pas comme ça étant jeune, mais les événements de la vie font parfois changer un être humain. Ce qui ne veut pas dire qu'il n'éprouve rien pour ceux qui l'entourent, bien au contraire, mais il aura d'autres façons de le montrer! Au lieu de dire sans arrêt "je t'aime, je tiens à toi", il préfère nettement pouvoir être présent dans les moments difficiles. Il donnerait tout ce qu'il a pour ses amis, et il estime que c'est une preuve bien plus grande que le fait de dire quelques mots. Par rapport à Luna c'était plus que compliqué, car même si il avait voulu essayer de lui dire ce qu'il ressentait il n'aurait pas pu le faire, ne le sachant en fait pas. Dire que c'est sa meilleure amie, celle pour qui il ferait n'importe quoi, ça oui, mais savoir si oui ou non ça pouvait être plus restait un mystère.

    Amusé par le fait qu'elle tente de résister jusqu'au bout, le beau blond devenait de plus en plus provoquant et ne se démontait pas face à son attitude du "je ne me laisserai pas faire". Il faut dire que c'était toujours comme ça entre eux, et Michel' la connaissait assez pour savoir qu'elle ne pensait en aucun cas ce qu'elle lui rétorquait. Elle avait tout aussi envie que lui de ce genre de folies, et si ça n'avait pas été le cas il n'aurait pas insisté. Il était à présent sur elle, et sentir sa peau contre la sienne lui donnait des frissons. Il souria à l'entente de ses dernières paroles, et passa une main dans ses cheveux tout en prolongeant le baiser qu'ils venaient de partager.

    "Je le savais que j'étais irrésistible.."

    Il rigola et l'embrassa à nouveau. Un baiser rempli de sensualité et de profond respect également. Contrairement à toutes les filles qu'il mettait dans son lit, Luna avait la chance de découvrir ce genre de plaisir tout à fait différement: avec elle il agissait avec beaucoup plus de délicatesse et de gentillesse. Et au final dailleurs c'était avec elle qu'il prenait le plus de plaisir. Ses baisers dérivèrent dans son cou, puis ses lèvres se posèrent furtivement sur sa poitrine, tandis que ses mains caressaient ses cuisses. Elle avait un corps parfait, il ne pouvait pas le nier. Beaucoup en ville l'envieraient certainement si ils savaient le genre de relation qu'il entretenait avec Luna.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hey mais c'est Invité !

MessageSujet: Re: Une matinée bien tranquille || Michelangelo   Mar 13 Juil - 13:11

    Underco.
Revenir en haut Aller en bas

Hey mais c'est Contenu sponsorisé !

MessageSujet: Re: Une matinée bien tranquille || Michelangelo   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une matinée bien tranquille || Michelangelo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dolce Vita :: Corbeille :: RP-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Urbain, pays