AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Siate i benvenuti a Genova.
Le week-end s'annonce pluvieux, mais le soleil revient en force dès mardi, sans oublier que les températures sont comprises entre 12° et 20°
Le recensement vient d'être fait, pleins d'avatars libres ! Rejoignez nous et soyez actif !!

Partagez | 
 

 Je ne t'attendais pas [pv: Clara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarData di iscrizione : 18/07/2010

Messaggi : 204
Quartiere : Quarto dei Mille
Impiego : Cascadeur


Foglio di Personaggio
Ti amo:
Età del personaggio: 19 ans
Mode RP: On

Hey mais c'est Roman L. De La Neva !

MessageSujet: Je ne t'attendais pas [pv: Clara]   Jeu 22 Juil - 2:24

    Le jeune Roman n'était vraiment pas du genre à faire face aux conflits c'est pourquoi il venait à mentir à ses chers parents de ce qu'il faisait la journée et pourquoi il avait demandé son indépendance aussi vite, c'est vrai que désormais les jeunes de son âge sont encore chez leurs parents et surtout le genre de personne qu'est le jeune garçon cependant il n'avait pas eu le choix d'agir de la sorte, de prendre son « en vole » peut-être un peu trop tôt.

    Il y avait un avantage de vivre sans ses parents c'est qu'il pouvait rentrer à n'importe quelle heure sans trouver une piètre excuse quand il se fait trop tard à ses parents, il était libre, il pouvait fumer sans se cacher et manquant de tomber par-dessus bords du fait qu'il fumait sur le bord de sa fenêtre.
    C'est pourquoi l'italien venait d'ouvrir ses yeux, il n'allait sans doute pas tarder à se réveiller et à s'étirer pour aller préparer son petit déjeuner, il faut croire qu'à chaque fois qu'il ouvrait les yeux une faim furieuse l'envahissait et tordait son très jeune estomac. En vérité il ne pouvait pas rester longtemps à flemmarder dans son lit puisque son ventre criait famine et c'était toujours ainsi aucun échappatoir pour qu'il reste une ou deux heures de plus dans son lit, il devait impérativement manger.
    Poussant le drap qui recouvrait simplement ses jambes, il s'étira après s'être élancé pour se retrouver sues ses deux pieds, pris d'un léger vertige par manque de vigilance: il s'était levé trop vite. Après quelques secondes ce dernier ce dissipa alors le jeune De Le Neva reprit sa marche en poussant la porte de sa chambre entre baillé et d'appuyer sur un bouton pour ouvrir tous les volets de la pièce où il se trouvait. Voilà que cette dernière était parfaitement éclaire, éblouissant le jeune brun qui venait d'atteindre le frigo pour sortir une bouteille de lait en verre, prenant dans le placard un grand verre il le remplit de lait pour enfin le boire d'un coup sec, Roman aimait beaucoup le lait.
    Retournant surs ses pas pour attraper la télécommande de sa chaine-hifi et de l'allumer en appuyant sur le bouton « On », la chaine-hifi cracha doucement le son d'une radio italienne, Roman jeta alors la télécommande sur le canapé pour rejoindre la cuisine et de commencer à se préparer un copieu petit déjeuner à l'italienne, le brun se débrouillait plutôt bien pour la cuisine soit disant qu'il tenait cela de son père mais du quel? Il mit au four un croissant dont la pâte reposait dans le réfrigérer depuis la vielle ensuite il se coupa alors une tranche de ciambella.
    Enfin son croissant cuit il le nappa de miel artisanal qu'il accompagne avec un grand verre de chocolat au lait froid, il finit par se relever et par gourmandise il reprit un croissant.
    Il finit par arriver à la douche, oui il faisait bien trop chaud pour rester sans se rafraîchir avec une douche fraîche sans doute qu'il n'y serait pas allé s'il aurait su qu'une personne allait sonner à la porte, une personne qu'il connaissait très bien et intimement même.
    C'est en entendant le « dring » de la sonnette de sa porte qu'il s'empressa alors d'enfiler un boxer et un marcel à toute vitesse, afin de sortir de la douche cherchant un pantalon à disposition chose qu'il n'avait pas trouvé, il s'empressa d'aller regard qui pouvait sonner a une heure aussi matinale, il devait bien être 9H30. Regardant l'œil de Juda, il reconnu tout de suite Clara, une de ses ex-petites amies il fallait bien avouer que les ex du jeune italien se comptait bien facile sur les cinq doigts d'une seule mains contrairement à ses relations d'un soir.
    Il ne pouvait pas la laisser sur le perron, il était bien trop gentil pour la laisser en plan de la sorte surtout par simple curiosité il voulait savoir ce qu'elle voulait, espérant simplement que ce n'était pas source de conflits. Il déverrouilla la porte et venait tout juste de l'ouvrir.

    -« Bonjour, Clara. »

    Ayant sans doute encore du savon sur les cheveux il n'avait eu guère le temps de finir sa douche, il lui sourit et ouvrit la porte en grand pour l'inviter à rentrer.

    - « Rentre, désolé je ne t'attendais pas ce qui explique mon accoutrement. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarData di iscrizione : 26/06/2010

La tua età : 26
Messaggi : 831
Quartiere : Quarto dei Mille
Impiego : Mannequin


Foglio di Personaggio
Ti amo: Roméo ? Lucas ♥♥
Età del personaggio: 20
Mode RP: On

Hey mais c'est Clara L. Weber !

MessageSujet: Re: Je ne t'attendais pas [pv: Clara]   Mer 28 Juil - 16:57



    Lundi matin sept heures trente. Clara se dégageait des bras de son petit ami, qui avait encore une fois passé la nuit chez elle. Elle l'embrassa sur le front pour ne pas le réveiller puis se dirigea vers sa salle de bain. Elle alluma l'eau et la fit couler bien chaude sur son corps. Normalement, elle prenait des douches glaciales mais ne voulant pas vraiment se réveiller, elle prit une douche chaude. Elle sortit ensuite de la douche et s'entoura dans une grand serviette avant de retourner dans sa chambre. Elle entendit les bruits de pas de sa sœur qui avait encore une fois découché. Mais ce matin Clara ne lui ferait pas la moral, après tout, elle avait été jeune elle aussi. La jeune femme se dirigea sur la pointe des pieds vers son armoire d'où elle en sortit un joggings, un tee-shirt blanc et une paire de tennis. Elle enfila cette tenue sans faire le moindre bruit parce qu'elle savait très bien que si Lucas ou Lucy la surprenaient en train de se préparer à faire du sport, ils la tueraient sur le champs sans même qu'elle est droit à un semblant de procès.

    Elle regarda un instant son amoureux et elle se surprit à vouloir aller le réveiller pour lui demander de courir avec elle. Mais elle savait comment ça aller se passer : il allait venir et dès que Clara commencerait à bluffler un peu, il dirait qu'il est grand temps de rentrer à la maison mais aujourd'hui, la brune voulait courir comme elle en avait envie et c'était pour cette raison, qu'elle ne le réveilla pas. Elle sortit donc de la chambre à pas de velours puis, elle se dirigea dans la cuisine où elle prit une pomme, un stylo et du papier. Sur la papier elle écrivit :

    Vous me tuerez à mon retour les filles ! Promis je fais gaffe. L ou S veuillez réveiller Lucas s'il n'est pas debout quand vous, vous daignerez vous lever.
    Bacci, Bacci
    C.


    Elle posa le papier sur la table de la cuisine puis elle sortit du manoir avant de mettre sur ses oreilles ses écouteurs et de lancer sa playlist favorite. Elle commença par marcher rapidement pour prendre son souffle, puis elle se mit à courir doucement, sur le trottoir. Elle couru un long moment, une bonne demi heure avant d'accélérer la cadence. Elle sentait ses poumons lui brûler mais elle continuait de courir. Quand elle ne pu plus respirer correctement et que la douleur devenait trop insupportable, elle s'arrêta sur les marches d'un immeuble. Là, elle s'accrocha à la barrière et monta les marches jusqu'au hall d'entrée. Comme elle connaissait beaucoup de monde, elle se doutait qu'il y aurait quelqu'un qui pourrait l'aider. Mais quand elle vit qu'il n'y avait que Roman, elle fut aussi surprise que déçue mais elle se résolut à monter les marches tant bien que mal et à sonner à sa porte.

    « Bonjour, Clara. Rentre, désolé je ne t'attendais pas ce qui explique mon accoutrement. »

    Elle releva les yeux vers lui et le regarda. Il serait idiot de dire qu'elle l'avait oublié parce que c'est faux. Clara qui avait du mal à respirer n'eut pas le loisir de rire de la tenue de son ex petit ami. Elle avait autre chose à faire et ça devait se faire rapidement. Elle lui dit alors entre deux quintes de toux :

    Tu veux bien me donner un verre d'eau s'il te plait avant que tu doives appeler le samu ?

    D'accord, elle aurait pu lui parler plus gentiment mais elle ne se sentait pas très bien et elle ne se sentait pas mieux depuis qu'elle le voyait entourer d'une serviette de bain. Clara passa le pas de la porte en rasant les murs et en évitant de le regarder aussi succinctement vêtu, mais comme d'habitude sa maladresse la rattrappa et elle trébucha et une nouvelle quinte de toux la prit. Elle adossa son dos contre le mur et tenta de reprendre sa respiration tranquillement. Elle dit entre deux toux :

    Ne me regarde pas comme ça s'il-te-plait...

    Non, elle ne lui avait jamais dit qu'elle avait une insuffisance pulmonaire et que du coup elle ne devait pas faire de sport. Heureusement pour elle qu'il ne savait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarData di iscrizione : 18/07/2010

Messaggi : 204
Quartiere : Quarto dei Mille
Impiego : Cascadeur


Foglio di Personaggio
Ti amo:
Età del personaggio: 19 ans
Mode RP: On

Hey mais c'est Roman L. De La Neva !

MessageSujet: Re: Je ne t'attendais pas [pv: Clara]   Dim 29 Aoû - 2:06

    Ce qui est peut-être le plus étrange dans cette situation c'est qu'il n'aurait jamais pensé revoir son ex-petite amie en face de lui à moitié mourante, il faut croire que ce ne sont pas des choses que les personnes normal pense c'était ce que Roman venait juste de se dire cependant cela ne changeait rien à l'inquiétude qu'elle venait de créer en apparaissant devant lui de la sorte, il ne pouvait pas la regarder qu'autrement avec tendresse et inquiétude il voulait la protéger du mal qui l'envahissait malgré le mal qu'elle lui avait créé mais c'était effacé, au fond Roman s'était habitué aux abandons des personnes qu'il affectionne énormément ou qu'il aime.
    Il n'avait jamais su le pourquoi et le comment de leur rupture ce qu'il savait qu'il l'avait perdu elle aussi et qu'il venait juste de la retrouver suffoquant sur son perron et bien avant qu'elle lui demande il avait bien eu le réflexe de préparer un verre d'eau c'est pourquoi il lui avait tendu en même temps qu'elle lui avait demandé, Roman était rempli de ce genre de petite intention là tout comme son regard qu'il portait sur elle, s'exécutant à ce qu'elle demandait le jeune italien ne posait alors aucune question a haute voix mais dans sa petite tête de jeune brun de dix-neuf ans. Il fallait avant tout comprendre que c' était encore un adolescent et qu'il agissait bien avec maturitée comparée à la moyenne des adolescent de son âge.
    Il frôla son corps pour la soutenir quand elle trébucha, il retira ses mains pour ne crée aucune gêne et malentendus aux endroits qu'il aurait pu toucher par mégarde, il lui afficha un léger sourire.

    Son téléphone à la main il composa le numéro des urgences, il n'appuya pas tout de suite sur le vert, il posa son regard sur Clara qui paraissait aussi faible qu'un oisillon à l'ail brisé, le regard que Roman posait sur la jeune fille pouvait soit l'a desthabillisé ou l'énerver qu'il la regarde toujours de cette façon, il faut savoir qu'avec le garçon qu'est Roman c'est qu'il ne sort pas avec une fille pour l'amusement ou la distraction, il a toujours éprouvé des sentiments envers les jeunes filles avec qu'il est sortit.

    Clara: « Ne me regarde pas comme ça s'il-te-plait... »

    Il détourna alors son regard, un atout avec Roman c'est qu'il ne posa jamais de questions sachant que cela peut contrarié ou énerver la personne, il n'aura jamais un regard rempli de préjugés ou très peu et ne dira presque rien ou même restera silencieux si quelqu'un devient désagréable avec lui.

    -« Respire doucement Clara, reprend ton souffle calmement. Ce n'est pas facile je le sais très bien mais essaye »

    Il se posta devant elle et frôla sa joue avec ses doigts pour remettre quelques mèches de cheveux qui venaient s'éparpiller sur son visage. Il aurait du sans doute appeler les secours, il avait son portable en main pour le faire cependant avant qu'il le fasse elle devait reprendre un peu de son calme avec que cela ne s'aggrave bien plus. Il prit la main de la brunette et la posa sur son ventre, lui mit sa main sur le sien.

    - «  Suis ma respiration, là doucement. »
    Il posa son regard azure dans celui de la belle afin qu'elle ne lutte pas à ses demandes, le jeune brun n'était pas stupide il voyait qu'elle avait fait quelques choses qu'il ne fallait pas, son front dégoulinant de sueur par l'effort fournit, crise d'asme sans doute ce qu'elle devait faire au plus vite c'était d'atteindre de nouveau un respiration dès plus normal.
    Il la sentit légèrement faiblir sous son emprise, cependant il ressentait les mouvements de son ventre moins abondantes, il appuya alors sur le bouton de son téléphone...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hey mais c'est Contenu sponsorisé !

MessageSujet: Re: Je ne t'attendais pas [pv: Clara]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je ne t'attendais pas [pv: Clara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dolce Vita :: Corbeille :: RP-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com